top of page
Rechercher

Comprendre le monde obscur des pervers Narcissiques et sociopathes

Avez-vous déjà rencontré quelqu'un qui semble charmant et charismatique au début, mais qui s'avère plus tard être manipulateur, abusif et cruel ? Avez-vous déjà eu l'impression de marcher sur des œufs autour de quelqu'un, sans jamais savoir dans quelle humeur il sera ou quelle remarque blessante il fera ensuite ? Si oui, vous avez peut-être rencontré un pervers narcissique et sociopathe.


Pervers narcissique et sociopathe sont des troubles de la personnalité caractérisés par une combinaison de traits narcissiques, tels que la grandiosité, le droit et le manque d'empathie, et de traits antisociaux, tels que l'impulsivité, la tromperie et le mépris des règles et limites.


Dans cet article, nous approfondirons le monde des pervers narcissiques et sociopathes et explorerons leurs rouages, leur impact sur leurs victimes et les stratégies pour y faire face.



Quelles sont les caractéristiques d'un Pervers Narcissique et Sociopathe ?


Pervers narcissique et sociopathe partagent de nombreux traits communs, mais il existe aussi quelques différences entre eux. Voici quelques-unes des caractéristiques les plus courantes de chaque type :


Pervers Narcissique

  • Sentiment exagéré de suffisance et de droit

  • Besoin constant d'admiration et d'attention

  • Manque d'empathie et de préoccupation pour les sentiments des autres

  • Tendance à manipuler et à exploiter les autres pour leur propre profit

  • Incapacité à gérer les critiques ou le rejet

  • Difficulté avec l'intimité et les connexions émotionnelles

  • Agressivité et sadisme envers ceux qui défient leur autorité ou menacent leur ego

  • Refus d'assumer la responsabilité de ses actes ou de s'excuser pour ses erreurs

sociopathe

  • Absence de remords ou de culpabilité pour des actions nuisibles

  • Impulsivité et imprudence

  • Tromperie et manipulation

  • Irresponsabilité et mépris des règles et des limites

  • Tendance à adopter des comportements risqués ou illégaux

  • Charme et charisme superficiels

  • Manque d'empathie et de profondeur émotionnelle

  • Incapacité à apprendre des erreurs ou des expériences passées

Quels sont les modèles de comportement d'un pervers narcissique et sociopathe ?


Pervers narcissique et sociopathe peuvent présenter une gamme de modèles de comportement, en fonction de leurs traits individuels et des circonstances. Voici quelques modèles courants à surveiller :

  • Love-bombing : Les pervers narcissiques et sociopathes peuvent couvrir leurs victimes de compliments, de cadeaux et d'attention au début de la relation, afin de gagner leur confiance et leur admiration.

  • Gaslighting : Pervers narcissique et sociopathe peuvent déformer la réalité de leurs victimes, les faisant douter de leurs propres perceptions, souvenirs et émotions.

  • Triangulation : Pervers narcissique et sociopathe peuvent monter leurs victimes les unes contre les autres, ou contre d'autres personnes dans leur vie, afin de créer du drame et de la confusion.

  • Hoovering : Pervers narcissique et sociopathe peuvent essayer de reconquérir leurs victimes après une rupture ou une bagarre, en promettant de changer, en s'excusant ou en menaçant de s'automutiler ou de se suicider.

  • Abandonner : Pervers narcissique et sociopathe peuvent soudainement et cruellement abandonner leurs victimes, sans aucune explication ni fermeture, les laissant dévastées et confuses.

Se protéger des prédateurs narcissiques et sociopathiques


Faites confiance à votre instinct

Si quelque chose ne va pas ou est trop beau pour être vrai, c'est probablement le cas. Faites confiance à votre instinct et écoutez votre voix intérieure. Si le comportement de quelqu'un vous met mal à l'aise ou mal à l'aise, il est essentiel de prendre des précautions et de vous protéger.


Fixer des limites

Fixer des limites est un élément essentiel pour se protéger des prédateurs narcissiques et sociopathes. Établissez des limites claires et communiquez-les clairement. Si quelqu'un viole vos limites, prenez des mesures immédiates pour vous protéger.


Prendre soin de soi

Les prédateurs narcissiques et sociopathes peuvent infliger des dommages importants à la vie de leurs victimes. Il est essentiel de prendre soin de soi et de s'écouter, de ne pas douter de ses sentiments... Faire face à un prédateur narcissique peut être stressant et épuisant. Il est essentiel de prendre soin de soi pour éviter le burn-out. Cela signifie dormir suffisamment, avoir une alimentation saine, faire de l'exercice régulièrement et prendre soin de soi. Prendre soin de vous vous aidera à rester ancré et mieux équipé pour faire face aux défis de faire face à un prédateur narcissique.


En conclusion


Se protéger des prédateurs narcissiques est primordial dans le monde d'aujourd'hui. En reconnaissant les signes du narcissisme, en établissant des limites solides, en évitant les luttes de pouvoir, en cherchant du soutien et en prenant soin de vous, vous pouvez vous protéger de ces prédateurs et éviter d'être victime de leurs manipulations. N'oubliez pas qu'il est essentiel de rester vigilant et de s'affirmer face aux prédateurs narcissiques. Restez fort, restez confiant et restez en sécurité.



 


Existcoach.com : une méthode unique pour se débarasser d'un pervers narcissique


Tout d'abord un peu sur la bonne utilisation des mots, des descriptions et de la sémantique psycho médicale. On a basculé dans une société du paraître, de l'image, des faux-semblants et de la superficialité. On en a oublié de penser par soi-même. Surtout ne pas faire confiance au bon sens. La sémantique n'y échappe pas. Ainsi, on donne de l'importance à la description pensant donner corps à une pathologie avérée. Elle est issue d’une caste médicale qui aimerait voir tout médicalisé. N'ayant qu'une approche partielle dans la guérison, elle peine à comprendre la globalité des dérèglements. Elle se contente d’observer la matière sans prendre en compte la plus importante partie de l’être : sa condition psychologique. On se piège dans l'utilisation théâtralisée de termes et de mots qui ne reflètent en rien la nature des sujets. C'est par effet de mode, par conformisme et par effet de "style" que l'on se perd dans des terminologies souvent préemptées par les spécialistes de la complexification qui en font un business, les psys. Le reste du corps médical n'y échappe pas non plus.

La santé et le business de la maladie

On n’est plus intéressé par la santé de façon globale, mais par le business de la "maladie", qui s'est vu politisé depuis les trois dernières années… Votre santé ne vous appartient plus désormais, la politique aidée de la science s’est est emparée.

On accepte trop facilement les descriptions et les explications de spécialistes qui peinent à résoudre le mal-être de toutes celles et ceux qui les consultent, si ce n'est par l'usage excessif des médicaments. Cette démarche ne résout pas grand-chose. Elle limite un symptôme, tout en déréglant une autre partie du corps. Et oui, l’injection de molécule chimique n’est pas sans laisser de traces. Elle adapte tant bien que mal mais elle ne guérit pas. Et la souffrance perdure. On voit donc fleurir une galaxie de mots techniques censée décrire des pseudo-pathologies, entretenant ainsi une société de malades adressée par des myopes. N'ayons pas peur des mots. Les pros de la "médecine traditionnelle" crieront "à l'hérésie !!!", tandis que les sceptiques de la seringue comprendront. Les premiers seront dans l'hyper réaction et la partisanerie, tandis que les autres questionneront et feront aboutir une réflexion sensée, raisonnable et rationnelle. Il n'est pas question ici de faire le procès d'une profession, mais d'aborder des sujets complexes simplement.


Les nouvelles pathologies


Toutes les nouvelles « pathologies » qui fleurissent sont belles et bien issues d'un même tronc commun, à savoir : l'ego. Pour mieux comprendre il suffit de prendre l'image d'un arbre avec ses branches et son tronc. Toutes les pathologies représentent les branches, mais le tronc est commun et lui représente l'ego. C'est en comprenant son fonctionnement que l'on peut trouver les causes et s'en libérer. Mais si vous n’adressez juste que la branche, elle repousse. Il est relativement difficile de faire prendre conscience à un individu égocentré prenant un malin plaisir à faire souffrir, qu'il doit abandonner le centre depuis lequel il fonctionne pour trouver un équilibre émotionnel au quotidien. C'est un peu comme si vous disiez à un voleur qu'il doit cesser de voler, sachant que c'est en volant qu'il gagne son moyen de subsistance.

Se libérer d'une relation toxique

Pour se libérer d'une grande partie de tous nos maux psychologiques, ne faut-il pas plutôt abandonner l'image de malade qui permet l'évitement de la responsabilité, et accepter de voir l'état écocentré de notre activité quotidienne ? C'est dans l'acceptation et non la fuite que l'on trouve les réponses. Mais pour cela, il faut adresser le sujet de l'ego, pour soi, honnêtement. Faute de quoi on reste englué dans sa condition, entouré de spécialistes qui ne peuvent rien pour vous. D'un côté la libération, de l'autre l'isolement et la peur.

Existcoach.com : une méthode unique pour se débarasser d'un pervers narcissique


 



48 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page