Rechercher

Comment le selfie est-il devenu une épidémie sociale ?

Dernière mise à jour : 31 oct. 2021




Le selfie est le symbole d'une époque qui incarne le déclin d'une civilisation devenue narcissique. Il n'y a plus aucune vitalité dans la jeunesse devenue totalement égo-centrée, paradant sur les réseaux sociaux pour afficher son sourire plastique et son vide intérieur.


Le narcissisme, l’obsession de recevoir de la reconnaissance et de la gratification de la part des autres, la vanité de manière égoïste, est un gros problème dans notre ère numérique de la désincarnation et du transhumanisme..


Observez attentivement l’état de la jeunesse et vous verrez l’immobilisme, la manque de confiance, de foi, le besoin de reconnaissance, la peur d’échouer, d’être jugé, le besoin de se comparer.. déjà préoccupée par le montant de sa future retraite, si jamais elle en voit la couleur.. Elle est déjà bien trop alourdie par le poids de sa scolarité.. Elle préfère prendre la tangente, se réfugier dans le virtuel, c’est moins effrayant.. Nulle trace de dynamisme dans tout cela, ni d’élan nouveau ! Cela ressemblerait plutôt à de la vieillesse prématurée..


Nous sacralisons la jeunesse parce que nous sommes devenus vieux, psychologiquement.

Mais doit-il en être ainsi ? Doit-on être spectateur de sa propre vie ou est-il possible d’incarner autre chose de plus authentique et vrai ? Est-il possible de rester jeune malgré le nombre des années ? Et puis que signifie être jeune, et qu’est-ce que la vitalité ?


Peut-on parler de vitalité quand on ne recherche que la sécurité, la reconnaissance et les distractions afin de fuir son existence ?

Cette nouvelle civilisation de l'image et du vide est vouée à l'échec. Elle aura avorté dans l'oeuf. Bien des civilisations ont péri dans le passé, l'empire romain est un exemple…

Il y a ceux qui dans ces quelques lignes verront le message d’espoir, et ceux qui n’y verront que de la désillusion; à chacun son dû.


Sûrement l’individu qui questionne, qui fait table rase du passé, qui est attentif, alerte et immobile, sans objectifs mais curieux de tout, vivant, insouciant, et qui entretient le silence et refuse le bavardage inutile.. cet individu doit sûrement savoir ce qu’est la jeunesse la beauté et l’amour, combien même il aurait 90 ans.

Une société ne peut survivre que par la vitalité intrinsèque des habitants qui la peuplent. L'immobilisme et la peur sont des signes de décomposition.. Un grand éveil est nécessaire pour changer la course de l'histoire. Et dans cette perspective, il n'y a rien à attendre de qui que ce soit. La transformation doit venir de l'intérieur de chacun d'entre nous.



13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout