top of page
Rechercher

Qu'est-ce que la liberté ?


En ces temps de grandes tractations, la question de la liberté prend tout son sens. Le sujet est complexe car cette notion est galvaudée, tout comme le mot amour. Il n’a plus de sens réel tant il est dénaturé, chargé d’images et d’idéalisations. Mais qu’entendons-nous exactement par « liberté » ?

En ces temps de grandes tractations, la question de la liberté prend tout son sens. Le sujet est complexe car cette notion est galvaudée, tout comme le mot amour. Il n’a plus de sens réel tant il est dénaturé, chargé d’images et d’idéalisations. Mais qu’entendons-nous exactement par « liberté » ?


On parle en général de la possibilité de faire ce qu’il nous plaît, de la liberté individuelle. Ainsi, il y a la liberté d’expression : pouvoir dire ce que l’on pense sans se voir censuré. Il y a la liberté de choisir un dentifrice plutôt qu’un autre et la liberté de manifester sa sexualité sans pudeur. Il y a la liberté de voter pour un parti politique et d’adhérer à une religion organisée. Il y a la liberté de mouvement et la possibilité de se déplacer librement dans un pays étranger (bien que depuis deux ans cela soit remis en cause via un pass plutôt politique que sanitaire…). Il y a aussi la liberté de choisir sa femme ou son mari etc.


On pense que là où il y a le choix il y a la liberté n’est-ce pas ? Mais en quoi choisir entre le mondialisme ou le nationalisme confère-t-il la liberté ? Ou entre une pomme rouge et une verte ? Ce n’est que l’esprit confus qui choisit.


On a réduit la liberté au seul fait de pouvoir choisir. La liberté n’est-elle pas d’abord intérieure pour ensuite se manifester à l’extérieur ? Peut-on parler de liberté quand règnent la confusion, les contradictions et les innombrables conflits relationnels, professionnels et personnels ? Ne doit-on pas commencer par se libérer du désordre, des tensions et des divisions, de l’angoisse, des peurs, des traumatismes, du désespoir et des souffrances ? Voit-on ce que la question globale implique ?


La liberté, qui engendre naturellement le bonheur est le fait d’une existence ordonnée, saine et passionnée, et non dans des notions romantiques idéalisées. Elle se manifeste chez l’individu qui va là où il doit aller, sans se perdre dans la confusion du choix.

35 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page