Rechercher

Peut-on être libre du passé ?

Dernière mise à jour : 2 avr.



La réponse est dans la question.


Qu'est-ce que l'individu ? Le mot individu signifie indivisible, unifié, sain. Or nous sommes des êtres fragmentés, divisés et conditionnés par des mots, des images et des souvenirs. Nous fonctionnons depuis un disque dur saturé par le passé, et il n'y a rien de vertueux dans ce que nous entreprenons. Il semblerait mème que tout ce que nous touchions devient une source de conflits et de souffrances.. Nous sommes le contenu de la conscience, c'est à dire les peurs, les traumatismes, les connaissances, les souvenirs, les expériences, les certitudes, les idéologies, les blessures etc..

Nous sommes une accumulation de sensations liées au passé et à la mémoire.

Par conséquent, ce passé conditionne et oriente tout ce que nous faisons. Nous pourrions tout aussi bien dire que nous sommes ce que nous avons été, et que nous serons ce que nous sommes, légèrement modifié. Il y a le passé modifié et le présent modifiant le l'avenir. Mais nous sommes toujours prisonniers du temps. Ceci est le fonctionnement de la pensée "traditionnelle". Cela s'apparenterait donc à une forme de fatalisme n'est-ce pas ?


A y regarder de plus prêt, nous observons que la pensée donne naissance à l'égo, aux images et à la fragmentation de ce dernier. Il fonctionne depuis le connu et ne peut donc engendrer que du connu..

Doit-il en être ainsi ? Est-il possible de se libérer du temps psychologique et de l'égo pour être de l'instant présent, qui lui est neuf et non conditionné ?

Oui cela est possible dans l'attention totale. Quand on observe les mécanismes psychologiques liés à la construction de l'égo et que ce dernier est silencieux, on perçoit le désordre qu'il engendre. On découvre alors ce qu'est l'ordre. On met fin au temps et à la pensée traditionnelle. Alors une qualité d'attention est possible, et une nouvelle forme d'action non conditionnée peut voir le jour.

28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout