top of page
Rechercher

L'individu évolue-t-il vraiment ?


La théorie de l’évolution de Charles Darwin
La théorie de l'évolution

La théorie de l’évolution de Charles Darwin suggère que toutes les espèces, animales comme végétales ou même bactériennes, sont en perpétuelle transformation. Cette évolution au cours des temps géologiques – milliers à millions d’années – provoque l’apparition de nouvelles espèces, mais aussi la disparition d’autres.


L’autre grand principe de la théorie de l’évolution est la sélection naturelle. Elle définit que les individus d’une espèce les plus avantagés dans un environnement pourront se reproduire et transmettre leurs traits avantageux à la descendance, tandis que les moins avantagés ne pourront survivre.


On peut observer que le corps s'est transformé au fil des années. Il s'est effectivement "adapté" à différents phénomènes. Mais l'esprit n'a pas évolué. Il ne sait toujours pas grand-chose de sa nature profonde. Il aime théoriser sans fin, puis idéaliser.


Cependant tout cela ne l'aide en rien à comprendre sa nature fortement conditionnée. Il est toujours dans les ténèbres. Il n'a rien appris de son expérience et de ses connaissances.


Du point de vue scientifique il peut aller dans l'espace, construire des bombes etc. Mais du point de vue de son existence il n'a pas mis fin à la souffrance et aux guerres. On peut donc se demander pourquoi nous avons donné tant d’importance à cette théorie. Nous continuons à l’enseigner dans les écoles sans donner l’éclairage psychologique de son implication.


Il n'y a pas d'éducation juste. Le système scolaire consiste à déléguer l'enseignement à une autorité obsédée par la méthode. De plus l'histoire n'est là que pour glorifier son pays, ses chefs, ses généraux et ses conquêtes. Et puis ses grands hommes.


Prétendre que nous évoluons donne à penser que les choses vont en s’améliorant, et que les « progrès » techniques, scientifiques et médicaux permettent à l’espèce d'évoluer et de mieux vivre. Que l’on aime se gargariser devant les soi-disant découvertes qui auraient changé le monde. On ne sait voir la grandeur que chez les autres, les spécialistes, ces autorités arrogantes du savoir académique.


Penser que l’humanité a évolué permet de fuir le fait que les politiciens et les pseudo-grands hommes, installés confortablement au Panthéon, ont failli. Ils nous ont laissé un champ de ruine peuplé de crétins. La pseudo-connaissance et les idéologies en tout genre n'ont permis que de créer plus de conflits, de corruption et de violence.


Nous sommes plutôt dans une société totalement décadente, où le paraître, l'égocentrisme et la superficialité ont remplacé le bon sens, l'entraide et le sens des choses bien faites. Il semble même y avoir une certaine accélération de l'effondrement des consciences depuis les trois dernières années.


L'individu a abdiqué la capacité de penser pour et par lui-même au profil d'une technocratie mondialisée de plus en plus autoritaire et idéologique… Il est devenu étranger à lui-même. Il a perdu les pédales et dérive comme une âme égarée en quête de distractions.


L'évolution est un leurre. Quand on observe attentivement les êtres on s'aperçoit que l'esprit qui les anime s'enfonce un peu plus chaque jour dans les ténèbres. Mais réveillons-nous, il y a bien une vie avant la mort !

35 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page