Rechercher

Invitation à la contemplation…

Dernière mise à jour : 11 janv.



Il y a des villes de la péninsule ibérique qui accueillent tout particulièrement les passants avec générosité. Gijon est l’une d’entre elle. Au détour d’une balade, l’enfilade de bancs devant la marina vous invite naturellement à la contemplation..


S’arrêter un instant et observer le mouvement des choses, c’est laisser libre cours au cheminement intérieur sans direction ni but, attentif aux moindres variations psychologiques. Le calme est de retour, caractérisé par la chaleur dans l’air. Qu’il est bon de ne plus être pressé par le temps, libéré du temps et de l’injonction permanente à être et à devenir.

Il n’y a rien à devenir, car cela implique une contradiction, celle de vouloir être ce que l’on est pas. C'estt de cela que nait le conflit. Vouloir devenir quoi que ce soit est une forme d’évitement de la vérité de l’instant, de ce qu’on est réellement.

Nous sommes des champions de la projection, des objectifs, des rêves et des projets. Comprendre la vérité de ce qu’on est, c’est observer l’état conflictuel de nos relations, de notre isolement intérieur, de nos peurs, traumatisme, de la pauvreté de notre vie intérieure et de toutes les formes d’illusions que nous entretenons. Comprendre tout ceci est le début de l’intelligence. Les projections ne sont que des moyens habiles de fuir le constat.

Ainsi, dans la douceur du matin, tout semble paisible, en ordre, et le silence est partout.

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout