top of page
Capture d’écran 2022-09-19 à 18.06.13.png

Les accompagnements

À CHACUN SA SPÉCIFICITÉ

Il est indispensable de comprendre les mécanismes psychologiques émotionnels à l’oeuvre pour prétendre à toute guérison. Par conséquent les accompagnements proposés consistent à observer l'état de tension lié aux pressions psychiques, et à mettre de l'ordre sur le plan émotionnel ainsi que dans les différentes interactions cognitives. C'est d'abord en dressant un constat juste que l'on peut ensuite se libérer des conflits émotionnels et de la souffrance qu'ils engendrent pour soi et pour les autres.

 

Existcoach.com utilise une approche unique de perception des phénomènes émotionnels, et vous propose de bénéficier d'un bilan gratuit sous forme d'échange de 15 minutes avant de vous engager. Vous disposez ensuite de différentes typologies d'accompagnements pour aller au bout des sujets qui vous concernent, et retrouver la joie de vivre au quotidien.

La démarche

Chaque accompagnement inclus un certain nombre de séances. Spécialement étudiées pour, elles permettent de répondre de façon pragmatique et avec grande efficacité aux spécificités des affectations. Chaque programme a été élaboré pour cerner en totalité la complexité de situation toutes plus spécifiques les unes que les autres. Ainsi, le coaching émotionnel permet de prendre conscience de l'origine des blocages et d'acter en conséquence, immédiatement. 

les thémes fréquemment abordés

Forfaits
Couple
Hypersensibilité

RELATIONS TOXIQUES : Comment s'en débarrasser ?

S'il y a un sujet récurrent qui s'est installé dans presque tous les espaces de discussion, c'est bien celui du pervers narcissique et de la personne toxique. Ce phénomène socio pathologique est accentué par une époque consumériste centrée sur elle-même, son désordre, sa quête incessante de sensations et son besoin d'identifications.

Le pervers narcissique est difficilement détectable au premier abord. Là est toute sa force. Il passe facilement sous les radars. La victime d'un manipulateur comprend l’étendue de son emprise lorsqu’elle est déjà trop installée. Il a un égo sur-dimensionné et une haute opinion de lui-mème. Il se présente généralement comme victime et critique volontiers son entourage. On perçoit ensuite qu'il y a un grand décalage entre ce qu'il dit être et ce qu'il est réellement. Il a besoin d'attention est sait très bien charmer ses proies. Il a bien sûr une réputation qui le précède et critique à outrance ses relations passées, pour cause, les dégâts occasionnés sont légion. Son manque cruel d'empathie fait de lui un être totalement égoïste et manipulateur. Il se sent supérieur et n'a aucun principes moraux. Il prend du plaisir à faire souffrir et se nourrit d'une perversité sans limites.

 

Le coaching émotionnel permet de trouver un équilibre émotionnel qui ne dépend d'aucune influence et qui est par conséquent "autonome psychologiquement". Alors plus aucune influence toxique ne peut l'influencer.

DÉPENDANCE AFFECTIVE : Comment RETROUVer LA CONFIANCE EN SOI ?

La dépendance affective désigne un état d'incapacité psychologique à vivre par et pour soi-même. Elle suscite une grande souffrance intérieure. Cela se caractérise par le manque de confiance, le doute, le jugement sévère que l'on entretient de soi, et la culpabilité. Le dépendant affectif en souffre dans tous les domaines de sa vie, et notamment dans le domaine affectif. Il a tendance à s'effacer devant son partenaire. Il cherche constamment l'approbation de sa compagne et souffre d'une peur maladive de l'abandon. Cela a pour effet de peser lourdement sur ses relations en général.

En amitié, cela se traduit par une jalousie maladive et un besoin existentiel d'exclusivité et de reconnaissance. Il devient alors impossible d'aboutir à une relation saine et stable dans ces conditions, car le dépendant sera toujours insatisfait, et psychologiquement en état de tensions permanentes, sans repos intérieur. On reconnait un dépendant affectif par sa peur de l'abandon, sa jalousie exacerbée, son insatisfaction chronique et une incapacité à prendre des décisions seul. Il y a aussi le manque d'estime de soi et l'anxiété qui conduisent à un état dépressif, accompagné de comportements compulsifs.

Les causes sont multiples, bien que le traumatisme lié au sentiment d'abandon et de choc émotionnel dans l'enfance soit la première des causes.  L'individu dépendant affectivement est souvent de nature hypersensible et semble toucher bien plus les femmes que les hommes.

 

On peut sortir de cet état durablement sans forcément passer par une psychanalyse. Le coaching émotionnel permet de percevoir la nature d'un trouble et de s'en libérer rapidement afin de retrouver le bon équilibre de vie.

HYPERSENSIBILITÉ, comment gérer ses émotions ?

En ces temps adeptes de la complexification et de l'hyper fragmentation, de la médicalisation à outrance et plus globalement de la fabrication d'une société de malades, les sujets concernant "l'hyper-sensibilité", les HPI, les hyper-émotifs, les hyper-emphatiques etc.. méritent qu'on s'y attarde un peu, car il convient de mettre un peu d'ordre dans les places communes.

 

L’hypersensibilité est un terme utilisé à tort. La description n’est pas la chose décrite. Il est plutôt question d’hyper "réactivité", qui est le fait de devoir réagir fortement à tout par l’approbation ou la désapprobation : c’est-à-dire dans l'émotivité incontrôlée. Nulle maladie là-dedans, contrairement à ce que la caste médicale en dit. Il convient de comprendre l'origine essentiellement psychologique du désordre pour s'en libérer.

L’hypersensibilité est une forme d'empathie prononcée. Elle consiste en cette capacité d'attention à l'autre, de la compréhension de son ressenti et de sa vision du monde. Dans l'excès cela donne une identification totale à la souffrance de l'autre et un mal-être qui peut s'installer dans le temps. On devient alors une véritable éponge émotionnelle. Les "hypersensibles" sont des capteurs d'énergie, capables de décrypter les non-dits et les silences, mais aussi le langage du corps. Leur sensibilité exacerbée les force à se protéger des influences négatives et à fuir les "assoiffés émotionnels". Ils ont régulièrement besoin de s'isoler dans leur bulle, dans la nature ou dans leur passion, artistique ou autre..

 

Comprendre le processus de la pensée et ses multiples réactions permet de se libérer de la tyrannie des émotions et de trouver le bon équilibre émotionnel, durablement.

DÉPRESSION, burnout et quête de sens ...

La santé et l’épanouissement ne sont pas du fait de l’adaptation professionnelle. Vivre une existence épanouie dans laquelle règne l’ordre et la vertu, hors des conflits et des peurs, ne peut se résumer au schéma traditionnel de réussite professionnelle. Il nous faut prendre du recul et avoir une perception globale de notre existence. Vivre sainement veut dire faire ce que l’on dit, sans se compromettre. Faute de quoi nous vivons dans les contradictions et les conflits divers.

 

Pour cela il est important de comprendre les mécanismes psychologiques en action, d'identifier les peurs et observer ce besoin de constamment courir après le pouvoir, l'ambition et la sécurité psychologique.

 

Observer la nature conflictuelle de nos relations et le besoin de dominer par la violence inhérente sont les premiers pas vers l'intelligence et la libération de l'état dépressif. C’est seulement quand tout est en ordre que l’action juste est possible, que les évidences s’imposent, et que la vie redevient un terrain de jeux où la joie et la bienveillance dictent ce que nous devons faire.

couple, sexe : comment trouver l'harmonie ?

La vie d'un couple peut s'avérer complexe, car il y a tant de choses à prendre en compte pour trouver l'harmonie. On se perd parfois dans une quête personnelle ambitieuse, peinant ainsi à être attentif dans sa relation à l'autre. La sexualité en fait bien souvent les frais. Elle devient mécanique, sans réel plaisir, vidée de sa substance qui est l'amour et la découverte de l'autre. L'état émotionnel joue un rôle important dans l'équilibre du couple.

 

Cependant, nous donnons beaucoup trop d'importance à la sexualité. Nous en avons fait un sujet énorme, et nous peinons à aborder l'acte sexuel simplement, sainement. La raison est simple, nous sommes bourrés d'images et nous nous sommes identifiés à ces dernières. Ces identifications engendrent une approche conditionnée qui dénature le désir et le plaisir, suscitant ainsi la peur, la frustration, la déception et la souffrance.

 

Il est impératif de comprendre combien les images que l'on a de soi, le jugement et la culpabilité conditionnent notre relation au corps et à l'autre. Comprendre ces représentations permet de mieux vivre sa relation de couple et de trouver l'épanouissement dans l'amour.

compulsions : comment s'en libérer ?

S'il y a un sujet qui ne s'épuise jamais, c'est bien celui de trouver son juste poids, et se sentir bien dans son corps et dans sa tête. C'est un sujet majeur, car sa mauvaise gestion entraine toutes sortes de dérèglements : boulimie, anorexie, hyperphagie, compulsions etc.. Les troubles du comportement alimentaire ont un dénominateur commun : un rapport à la nourriture perturbé par une certaine image que l'on a de soi, la quête de sécurité psychologique, la honte, la colère, le jugement et la culpabilité, le tout lié à un état émotionnel sous tension.

 

Quelle que soit la nature du régime, la régulation du poids est généralement le résultat du bon équilibre émotionnel et plus globalement psychologique. Le corps et l’esprit sont indissociables. La nutrition devient alors un sujet mineur, si tant est qu’on n’ait pas déjà totalement succombé à la malbouffe dans notre alimentation quotidienne.

 

Nous disons aussi que les régimes, le sport, le jeûne, les complètements alimentaires, les séances de soins amincissants etc. n’apportent que peu de résultats, car les causes du dérèglement physique ne sont pas adressées à la source. Quelles sont les causes ? C'est ce que nous découvrirons ensemble...

 

Cependant il est possible de trouver l'équilibre émotionnel qui permet de retrouver le juste poids, durablement.

 

Relations Toxiques
dépresion
Compulsion
Dépendance afective
bottom of page